Ecole de Dieu

La Bible résumée en 1 phrase : (Ancien Testament)

Rédigé le 10/05/2018
Josh Kenneth


La Bible résumée en 1 phrase :

« Dieu règne, sauve et comble en faisant alliance, pour sa gloire, en Christ »

Pire : résumer chaque livre de la Bible en une seule phrase?! C’est le pari réalisé et filmé, il y a 2 ans, lors d’une conférence Desiring God, par Jason DeRouchie (Prof associé d’Ancien Testament @Bethlehem College and Seminary) pour l’Ancien Testament et Andy Naselli (professeur assistant en Nouveau Testament et théologie biblique @Bethlehem College and Seminary, research manager pour D. A. Carson, et admin de Themelios) pour le Nouveau Testament.

Le tout en 2×10 minutes chrono ! Un travail sage, utile et colossal qui va aider chacun à mieux voir comment chaque livre s’inscrit dans la grande histoire du salut pour mieux comprendre ce que Dieu veut nous dire.

Un travail que nous avons vivement désiré partager avec vous à l’écrit. Découvrez aujourd’hui le résumé de l’Ancien Testament, et rendez-vous dès demain pour la suite : le Nouveau Testament.

L’ancien Testament, La Fondation

Dans son ensemble, la Bible explique comment Dieu règne, sauve et comble en faisant alliance, pour sa gloire, en Christ. L’Ancien Testament fournit la fondation de ce message du Royaume, et le Nouveau Testament montre son accomplissement.

L’Ancien Testament était la Bible de Jésus. Cette première partie de la Bible met en évidence, au travers de récits et de leurs commentaires, la manière dont l’alliance avec Moïse fut établie par la Loi, renforcée par les prophètes et louée dans les Écrits.

En ce sens, la Bible commence par 5 livres narratifs écrits par Moïse, qui sont appelés « la Loi ». C’est ici que l’ancienne alliance est établie.

1. Le Pentateuque

1.1     Genèse

Le livre de la Genèse est la grande toile du projet universel de Dieu et de son règne. Le livre pointe le besoin (et la solution) de la bénédiction générale. Genèse fournit également le contexte de la mission mondiale d’Israël.

Le péché a entraîné la malédiction du monde entier. Abraham et sa descendance (un mâle, descendant de la lignée royale de Juda) seront le moyen de renverser cette malédiction pour la retransformer en bénédiction.

Les 4 autres livres de la Loi lèvent le voile sur la manière dont la promesse de la descendance et de la terre promise trouvent leur accomplissement initial dans l’ancienne alliance (alliance mosaïque), le tout dans l’anticipation d’un roi rédempteur.

1.2     Exode

Exode montre le plan de Yahweh (Dieu) le Roi au travers d’Israël, soulignant la centralité et la nécessité de sa présence et détaillant à la fois le salut et la mission d’Israël : le peuple a pour objectif d’être un royaume de sacrificateurs et une nation sainte pour toutes les nations.

1.3     Lévitique

Dans le Lévitique, le Dieu saint appelle son peuple à lui aussi être saint. Le livre clarifie la relation avec Dieu (sa sainte présence et ses promesses de bénédictions et malédictions).

1.4     Nombres

Nombres offre un contraste entre la fidélité de Yahweh et l’infidélité de son peuple. Le livre décrit aussi la discipline d’un Dieu qui garde son peuple au désert parce qu’il doit apprendre la patience et à observer ses directives.

1.5     Deutéronome

Le Deutéronome, c’est la constitution d’Israël et son appel au travers d’une relation d’alliance durable. Il est clair que Dieu ne laissera pas indéfiniment Israël s’obstiner dans sa rébellion et qu’Il montrera son amour jusqu’au dernier moment après qu’Israël sera entré, aura perdu et sera restauré dans le pays promis. Alors, Dieu circoncira les cœurs, et le peuple pourra enfin aimer son Dieu/Roi.

 

2. Les Prophètes

On en arrive aux prophètes, qui doivent être lus à la lumière de la loi de Moïse qui précède et de l’espoir du roi-libérateur qui doit venir. C’est l’ancienne alliance qui est renforcée. Les prophètes se présentent en 2 parties.

Les premiers prophètes

Les premiers prophètes offrent, sous forme narrative, le récit de ce qui arriva de la conquête de Canaan, le pays promis, en passant par le schisme des 2 royaumes, jusqu’à l’exil. Et cela commence par :

2.1 Josué

Une démonstration de la fidélité de Yahweh qui offre le pays qu’il a promis et appelle son peuple à la fidélité à son alliance. La question est posée : le peuple méditera -t-il la Loi jour et nuit, ou suivra -t-il sa propre voix?

2.2 Les Juges

Juges répond à la question précédente en approfondissant cette fidélité à l’alliance : le chaos et les fautes du peuple sont en partie dus au fait qu’il n’y avait pas de roi en Israël. (Besoin d’un roi!)

2.3 1 & 2 Samuel

1 & 2 Samuel nous offrent une vue d’ensemble du progrès de la royauté, souligne l’espoir du royaume de David, et clarifie l’importance d’honorer Yahweh premièrement.

Puis cette portion narrative se termine avec:

2.4 1 & 2 Rois

1&2 Rois terminent de relater l’échec d’Israël à observer l’alliance de Dieu et la division du Royaume, sa destruction; tout en insistant sur l’espoir de la lignée davidique.

Les derniers prophètes

À ce moment, la partie narrative de l’Ancien Testament est mise en pause, et les petits prophètes nous offrent une explication du pourquoi de l’exil du peuple d’Israël.

2.5 Jérémie

Jérémie montre le manque de fidélité d’Israël et l’espoir futur d’une fidélité renouvelée dans une nouvelle alliance dans laquelle la loi sera directement inscrite dans les cœurs.

2.6 Ézéchiel

Ézéchiel s’attarde sur la perte de la présence de Dieu à Jérusalem et la promesse future de son Esprit dans un âge de résurrection.

2.7 Ésaïe

Ésaïe détaille l’exclusion du Royaume de Dieu du peuple d’Israël et la promesse à venir de son rétablissement au travers du justicier pacifiste roi-serviteur, qui régnera dans une nouvelle création sur un peuple mixte israélites/non-juifs.

Les 12 petits prophètes

Les 12 petits prophètes – Osée, Joël, Amos, Abdias, Jonas, Michée, Nahum, Habakuk, Sophonie, Agée, Zacharie et Malachie – étaient réunis en un seul volume dans la Bible de Jésus. À travers des thèmes comme le péché, le jugement, et la restauration, ils détaillent l’infidélité spirituelle d’Israël et la promesse à venir de fidélité divine. C’est ici que les prophètes se terminent, et le focus sur les péchés du peuple d’Israël se tourne maintenant vers l’espoir du Royaume.

 

3. Les Écrits

Les anciens écrits

Dans les Écrits, l’ancienne alliance est louée. Les écrits les plus anciens sont principalement des commentaires poétiques qui montrent au reste fidèle à Yahweh la bonne manière de vivre dans un contexte ténébreux, maintenant leur croyance que Yahweh est souverain, et qu’un jour il rétablira tout ce qui « cloche » dans son Royaume grâce à son Rédempteur.

3.1 Ruth

Ces commentaires poétiques commencent avec Ruh, un récit-prélude qui affirme l’espoir de la grâce rédemptive du Royaume de Yahweh au travers de la lignée davidique.

De la même manière que Dieu utilise Boaz de Bethléhem pour sauver les ancêtres du roi David, Dieu appellera un autre membre de la famille, sauveur né à Bethléhem, pour restaurer les descendants de David.

3.2 Les Psaumes

L’exil n’a jamais été la fin de l’histoire et cet espoir du Messie est une lentille à travers laquelle nous lisons les Psaumes et plus.

Le reste des Écrits les plus anciens décrit spécifiquement le style de vie au travers duquel l’on entre dans l’espoir du Royaume. Les Psaumes soulignent qu’il existe un espoir pour ceux qui font de l’Éternel leur délice et se soumettent à son règne en marchant, attendant et adorant le Messie.

Les 5 livres du Psautier sont une musique messianique qui passe des lamentations aux louanges et de la crise du royaume à sa consommation.

3.3 Job

Job donne l’espoir à ceux qui craignent Dieu pour ce qu’il est et non pour ce qu’il donnerait ou reprendrait.

3.4 Les Proverbes

Les Proverbes fournissent l’espoir à ceux qui accueillent la sagesse, craignent Dieu, se détournent du mal et vivent à la lumière des choses à venir. Ils nous parlent aussi du style de vie du futur libérateur.

3.5 Ecclésiaste

L’Ecclésiaste donne espoir à ceux qui craignent et suivent Dieu dans les joies et les peines et malgré les questions sans réponses de nos vies.

3.6 Cantiques des cantiques

C’est l’espoir donné à ceux qui célèbrent la sexualité dans le cadre du mariage; seuls ceux et celles qui attisent le feu de Yahweh dans leur propre contexte se délecteront de l’union ultime entre la fiancée et son époux céleste.

3.7 Lamentations

Les lamentations sont l’espoir du « reste » confiant et fidèle dans le règne de Dieu. Avec des promesses de rafraichissement d’un jour nouveau.

Les pleurs des Lamentations terminent cette portion de l’Ancien Testament et offrent un pont au lecteur pour revenir au contexte de l’exil en 5 livres narratifs : les écrits les plus récents; on commence à voir des preuves tangibles des espoirs du royaume.

Les écrits récents

3.8 Daniel

Daniel répète l’espoir du Royaume; Dieu règne au-dessus de tous les royaumes terrestres et établira son propre royaume via un Fils d’Homme.

3.9 Esther

Esther parle de la préservation du peuple de Dieu au travers duquel le messie doit arriver; Dieu ne laissera pas sa promesse se perdre.

3.10 Esdras/Néhémie

Esdras/Néhémie sont un seul et même livre dans la Bible de Jésus. Ensemble, les livres forment l’ombre de la restauration du Royaume, son peuple et son pays qui devaient arriver.

3.11 1 & 2 Chroniques

Puis, avec un focus sur l’alliance davidique, 1 & 2 Chroniques récapitulent dans des termes positifs le but de Dieu depuis Adam jusqu’à l’appel de Cyrus à rentrer d’exil à Jérusalem, réaffirmant par là le règne universel de Yahweh et sa promesse.

 

L’ancien Testament, Un Livre Sans Fin

L’Ancien Testament est un livre sans fin, sans conclusion : toutes les promesses restent en suspens, et c’est tout naturellement que le lecteur attend une suite, un « nouvel épisode ».

Cette suite, c’est le Nouveau Testament. Dieu règne sur son peuple dans son pays. Dieu verra ses promesses et sa volonté s’accomplir.

L’ancienne alliance s’établit dans la Loi, est renforcée dans les prophètes et louée dans les Écrits.

Alors que l’ancienne alliance a creusé une condamnation, le Nouveau Testament lui-même se termine sur une note d’espoir et devient la fondation de l’accomplissement en Christ.

Le tout montrant un Dieu qui règne, sauve et comble en faisant alliance, pour sa gloire, en Christ.

La suite ….